Réforme de la filière STL

Une question, une remarque à propos de la STL-CLPI ? C'est ici que ça se passe !

Modérateurs : Admins, Modérateurs

Règles du forum
Vous pouvez poster ici tout ce qui concerne la filière STL-CLPI.
Attention: Aucune demande d'aide pour un exercice ne doit être postée ici !

N'oubliez pas de rester polis et PAS DE SMS !


Merci.



.:Réglement Général au Forum:.
Avatar de l’utilisateur
nonohips
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 0
Inscription : 16 Jan 2011, 14:01
Si vous venez depuis un moteur de recherche, lequel est-ce ? : Je suis un robot
Choisissez l'option qui vous correspond : Lycéen
Localisation : Poitiers, France
Contact :

Réforme de la filière STL

Messagepar nonohips » 16 Jan 2011, 16:10

Vous savez certainement qu'au courant 2012, les réformes présentées en 2010 au CSE par Luc Chatel (ministre de l'éducation nationale) sur, entre autres, les filières STL seraient appliquées.

Quels sont les modifications ?

Je me limite à la filière STL, pour les autres filières, voir le lien en bas de cet article.
La filière STL propose actuellement 3 options : Chimie de Laboratoire et des Procédés Industriels, Physique de Laboratoire et des Procédés Industriels et Biologie & Génie Biologique. Et cela sera remplacé par : Biotechnologies et Sciences Physiques & Chimiques Appliquées en Laboratoire.

Objectifs de cette réforme :

Luc Chatel entend sortir cette voie de "l'hyperspécialisation", car les élèves entre dans des trajectoires irréversibles. La série techno se rapprocherait alors plus de séries générales. L'objectif final est de favoriser la poursuite d'études des bacheliers dans des filières plus variées (du BTS au diplôme d’ingénieur, en passant par les DUT et les licences pro).

Et vous, que pensez-vous de cette réforme ? Est-ce une bonne chose de plus généraliser ces filières ?

Mon avis :

Je trouve cette réforme ridicule ou mal foutue : même si il y a peu de classes de STL en France, ce BAC est assez demandé et les poursuites d'études après un BAC STL sont déjà assez variées (des classes prépas sont même réservées pour ces filières !), de plus, quel est l'intérêt de généraliser un BAC techno ? Pour les élèves en difficulté ne pouvant faire un BAC général c'est peut être bien, mais cette spécialisation en chimie (ou physique ou biologie, c'est selon) est quand même un atout et c'est vraiment dommage de supprimer cela, la STL fait quand même acquérir un certain savoir-faire. Il y a aussi le problème des professeurs de physique appliquée : il devront se rediriger dans un enseignement plus général : maths, physique-chimie; ce qui causera sans doute des sur-effectifs (NDLR : 45 professeurs de mon lycée doivent se rediriger ! Et un professeur d'un lycée voisin du mien s'est quand même suicidé à cause de ça ...).

Source : http://www.letudiant.fr/etudes/lycee/bac-techno-13786.html

Avatar de l’utilisateur
TheMoustic
.: Administrateur :.
.: Administrateur :.
Messages : 338
Inscription : 26 Mars 2007, 20:33

Re: Réforme de la filière STL

Messagepar TheMoustic » 16 Jan 2011, 17:10

Oui j'ai entendu parlé de ça... Qu'il rajoute de la bio en STL CLPI, c'est bien. Qu'ils rendent la LV2 obligatoire, objectivement c'est bien (même si je suis bien content d'y avoir échappé :p), mais l'argument de dire que ça aide pour les DUT c'est faux, la LV2 en DUT est facultative.

Après, stop, ils devraient s'arrêter là... Il existe la prépa TPC réservée aux STL pour ensuite faire un diplôme d'ingénieur. Les BTS sont vraiment accessible après une STL... Les DUT feraient mieux de savoir ce qui se fait en STL avant de critiquer. Si il y avait des programmes adapté aux STL, ils y arriveraient mieux, car passer tout un semestre en chimie minérale, organique et génie chimique à refaire tout ce qui a été fait en STL... Quelle perte de temps ! Il faudrait juste en STL corser les maths en interdisant le formulaire et les calculatrices formelles. Le seul hic pour les STL c'est la fac, mais ça c'est une truc de S aussi. Quand on voit le niveau en chimie organique des L3...

Pareil, suppression du génie chimique (plus de demi grand) car trop cher... Bah à quoi ça sert la STL ?????
La théorie, c'est quand rien ne fonctionne, et que l'on sait pourquoi.
La pratique, c'est quand tout fonctionne, et que l'on ne sait pas pourquoi.

Ici, les deux sont réunis: rien ne fonctionne, et personne ne sait pourquoi.
Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
nonohips
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 0
Inscription : 16 Jan 2011, 14:01
Si vous venez depuis un moteur de recherche, lequel est-ce ? : Je suis un robot
Choisissez l'option qui vous correspond : Lycéen
Localisation : Poitiers, France
Contact :

Re: Réforme de la filière STL

Messagepar nonohips » 16 Jan 2011, 17:46

Je suis tout à fait d'accord pour les mathématiques, qui en STL sont vraiment simples : juste des formules à appliquer, pas de démonstrations.
Et pour l'atelier de génie chimique, c'est bien dommage de ne plus l'utiliser !

glen
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 0
Inscription : 29 Mars 2012, 18:42
Si vous venez depuis un moteur de recherche, lequel est-ce ? : Google
Choisissez l'option qui vous correspond : Étudiant

Re: Réforme de la filière STL

Messagepar glen » 29 Mars 2012, 19:58

Bonjour, je suis actuellement en seconde générale et l'orientation arrive vite... je suis très intéressé par la section STL PCL, je pensais que la réforme me permettait d'avoir plus de chances de réussir dans les études supérieur, notamment dans les études longues bon but étant d'avoir un Master et/ou un diplôme d'ingénieur voir un doctorat en chimie/biotechnologie... Je voulais juste savoir si quand vous étiez en STL, le niveau de sciences physiques était relativement élevé (je ne parle pas de la chimie) ? Car en plus l'année prochaine sera regroupé la CLPI et PLPI...
j'ai aussi vu que ou parliez de Génie chimique, à ce que j'ai compris, il s'agit de TP de chimie ?
Merci d'avance,
:D

Avatar de l’utilisateur
TheMoustic
.: Administrateur :.
.: Administrateur :.
Messages : 338
Inscription : 26 Mars 2007, 20:33

Re: Réforme de la filière STL

Messagepar TheMoustic » 13 Mai 2012, 12:03

Bonjour !

Désolé du retard, quelques bugs avec le forum... La filière STL CLPI te donneras beaucoup de connaissances en chimie et de ce fait, si tu fais un IUT derrière (ce que je conseille à tout le monde, quelle que soit la filière bac et quelle que soit la poursuite d'études envisagée), tu seras vraiment avantagé en chimie, mais moins en maths, et donc moins dans la thermodynamique qui utilise les maths. Cependant, l'IUT du Mans par exemple met en place des TD en plus en maths et thermo, alors que le nombre d'heures de TP est largement diminué au 1er semestre (septembre-décembre).

L'IUT te donne l'avantage d'avoir un diplôme à Bac+2 reconnu par les entreprises mais aussi par les écoles d'ingé. Ça te donne l'avantage face à une prépa d'avoir la certitude d'avoir un diplôme au bout de deux ans, et ensuite de faire soit une licence pro pour devenir technicien (bien que tu puisses l'être après un DUT) soit continuer en fac (mon cas) ou continuer en école d'ingé.

La filière est très généraliste, même si tu peux choisir ton option, ça reste très généraliste. À moins que tu ne veuilles faire des études généralistes, je te conseille la STL, mais la S ne te fermera aucune portes, c'est l'avantage... Par contre tu galèreras un peu plus en IUT ^^

En ce qui concerne le génie chimique, on avait avant des TP en demi grand (installation chimique à la moitié de l'échelle industrielle) mais avec la réforme ça n'existe plus, il ne reste plus que les cours, qui sont par ailleurs très intéressants (distillation, schémas normés des installations, échange de chaleur, dimensionnement des échangeurs de chaleur, statique et dynamique des fluides...).
La théorie, c'est quand rien ne fonctionne, et que l'on sait pourquoi.
La pratique, c'est quand tout fonctionne, et que l'on ne sait pas pourquoi.

Ici, les deux sont réunis: rien ne fonctionne, et personne ne sait pourquoi.
Albert Einstein


Revenir vers « A propos de la filière STL-CLPI »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité